Photos du 16 juillet 2014

La santé dans le nord, ça fait pitié

La région du Bureau de santé Porcupine, qui inclue Hearst et les environs, a des taux de mortalité causés par les maladies cardio-vasculaires et respiratoires, le cancer, le suicide, et autres, plus élevés que les taux provinciaux, d’après un rapport publié par le Bureau de santé Porcupine en mai dernier.

Tableau 1

 

La cause de décès numéro un dans la région du Bureau de santé Porcupine,¹ ainsi qu’en Ontario entre 2003 et 2009 était les maladies cardio-vasculaires — les maladies concernent la circulation sanguine et le coeur. Le taux normalisé selon l’âge de personnes décédées de maladies cardio-vasculaires dans la région était de 203,6 pour 100 000 personnes en 2009, comparativement au taux provincial de 139,2.² Le Bureau de santé Porcupine considère les taux de décès suite aux maladies cardio-vasculaires de sa région « nettement plus élevés » que ceux de l’Ontario. Les taux de mortalité suite aux maladies cardio-vasculaires ont cependant diminué de 19,4 pour cent entre 2003 et 2009. Ceux de la province ont diminué de 26 pour cent.

Continue la lecture

Fred Neegan

La Missinaibi a son gardien

La descente à la rivière Missinaibi à Mattice a été baptisée Descente Frederick (Fred) Neegan en l’honneur de celui qui a sillonné et qui sillonne toujours, malgré ses 83 ans, cette majestueuse rivière.

Trois individus qui ont une grande admiration pour Fred Neegan, ont fait ériger une plaque sur la rive de la Missinaibi. Marc Johnson, Alan Jansson et Marc Dupuis ont initié le projet il y a plus d’un an. Ils ont approché le conseil municipal de Mattice-Val Côté pour leur appui au projet et afin qu’il désigne officiellement la descente au nom de Neegan.

Continue la lecture

Claude_giroux

Claude Giroux passe la nuit en prison

Claude Giroux, natif de Hearst, ambassadeur de la ville, étoile de la Ligue nationale de hockey et capitaine des Flyers de Philadelphie, a passé une nuit en prison dans un poste de police à Ottawa, de mardi soir à mercredi matin (1er au 2 juillet), suite à un incident impliquant un officier de police.

L’incident s’est produit dans un bar du marché By, le « Great Canadian Cabin », alors que Giroux a agrippé les fesses de l’officier. Selon plusieurs médias d’Ottawa, Giroux a posé le geste une première fois. L’agent lui a demandé d’arrêter, mais Giroux a répété le geste. Giroux était en état d’ébriété. C’est alors qu’il fut arrêté et transporté au poste de police.

Continue la lecture

Lise Godard et Daphné Gagnon. Godard et Gagnon travaillent dans le potager et s’occupent des paniers de fruits et légumes à La Maison Verte. Voir article en page HA2 Photo Le Nord/FS

La Maison Verte distribue ses premiers paniers de légumes et fruits de l’année

Pour la quatrième année consécutive, la Maison Verte vend des paniers de légumes et fruits poussés localement. Les gens qui font partie du programme recevront un panier par semaine pour 15 semaines, soit jusqu’à la fin septembre. À présent, La Maison Verte a vendu 46 des 50 inscriptions au programme.

« Le mandat de La Maison Verte, c’est toujours la création d’emplois, » dit Manon Cyr, directrice générale de La Maison Verte. « On aide nos deux producteurs (Alice Vendette et Paul Germain) en plus de deux employés pour toute la saison des paniers. » Le premier panier contenait du basilic, de la laitue frisée rouge, des piments bananes, des tomates, des concombres et autres légumes poussés à La Maison Verte. Il contenait aussi de la laitue romaine du jardin de Vendette et de la rhubarbe du jardin de Germain. Les gens avaient aussi le choix d’ajouter un melon d’eau ou un piment vert de La Maison Verte à leur panier.

Continue la lecture

Ernie Bies gagne le prix d’Ambassadeur de l’année à la Soirée des bénévoles

La Ville de Hearst a dévoilé un nouveau prix d’Ambassadeur de l’année pour la 26e Soirée des bénévoles annuelle qui a eu lieu le 26 juin dernier.

C’est Ernie Bies, originaire de Hearst, qui a gagné le prix donné à une personne qui est fière de sa communauté, dévouée à y rendre hommage et à célébrer son esprit.

Continue la lecture

La cabane rustique est disponible pour location au parc Fushimi du 4 juillet jusqu’à la grande fin de semaine de septembre. Photo de coutoisie

Dévoilement d’une première cabane rustique au parc provincial Fushimi

Le campus de Hearst du Collège Boréal souligne demain (jeudi 26 juin) la réalisation de la construction d’une première cabane rustique au Parc provincial Fushimi, dans le cadre du partenariat amorcé en avril dernier avec Parcs Ontario.

Ce premier camp ou cabane rustique a été construit par les étudiantes et les étudiants du programme de préapprentissage en charpenterie du campus de Hearst. La cabane affiche une structure de qualité enviable et est sans aucun doute un projet qui suscite beaucoup d’intérêt pour les étudiants inscrits à ce programme de formation de l’École des métiers et technologies appliquées du Collège Boréal.

Continue la lecture

La Ville craint que la Corporation de distribution électrique lui échappe

Le Conseil municipal de Hearst a déjà des craintes face à un gouvernement majoritaire en Ontario. Il y voit la possibilité que la province prenne contrôle de la Corporation de distribution électrique de Hearst (CDEH).

Cette crainte a été soulevée lors d’une assemblée spéciale du Conseil tenu à midi, le mardi 17 juin 2014, alors qu’une lettre de l’Electrical Distributors Association (EDA), invitant tous les membres de l’association (don la CDEH fait partie) à une rencontre à huis clos, fut déposée. Le document qui accompagne cette lettre d’invitation explique que la question de la restructuration du système de distribution de l’électricité en Ontario y sera discutée.

Continue la lecture

Le bureau de santé sonne l’alarme

Cinquante-deux pour cent des élèves d’écoles primaires à Hearst de la 7e et 8e année, qui ont répondu à un sondage du bureau de santé du Porcupine, ont rapporté un usage de boissons énergisantes dans les 12 derniers mois, alors que la moyenne provinciale se situe autour de 30%: soit un taux 73 % plus élevé que la moyenne provinciale.

 

Environ deux tiers des répondants (64 %) avaient essayé les boissons énergisantes avant d’arriver au secondaire en comparaison à la moyenne provinciale de 30 % en 2013 : soit environ le double de la moyenne provinciale. C’est ce que révèle un sondage du Bureau de santé Porcupine avec l’Alliance-Communauté en santé de Hearst, auprès des élèves de la 7e à la 12e année en décembre 2013.

Continue la lecture